Affichage des articles dont le libellé est CULTURE. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est CULTURE. Afficher tous les articles

27 juin 2017

J'AI LU , J'AI AIMÉ ... OU PAS ! # 3



& on reprend le clavier en main , tout doucement , sereinement ... C'est en arrêtant de me mettre la pression que finalement je retrouve l'inspiration , même si le rythme reste assez lent pour le moment . & c'est donc avec un article " culture " - & même " littérature " , plus précisément - que je reviens aujourd'hui , comme le laissait présager un paragraphe de mon dernier article . 

Comme je lis pas mal ces derniers temps ( enfin , j'essaie de prendre le temps de lire plus souvent , autrement dit : pas que le soir avant de m'endormir ) , j'ai ( enfin ) réussi à accumuler une petite pile de livres à présenter & revoir un peu par ici . C'est donc entre déception , légèreté & découverte  que nous allons donc naviguer aujourd'hui , grâce a mes 4 dernières lectures . 



  • 13 à table
Pour la troisième année consécutive , & pour le plus grand bonheur des adeptes d'histoires courses , 13 auteurs se réunis dans un seul & même livre , autour d'un seul & même sujet . Cette année sera dédiée à ... l'anniversaire

Comme l'annonce la quatrième de couverture : " le joyeux , le raté , celui qui finit dans les larmes ou le sang , ... " , il y'en a pour tous les gouts , grâce aux plumes aussi diverses que variées qui ont bien voulu participer à ce joli projet ( puisqu'il s'agit d'un projet à but humanitaire , concernant les Resto' du Cœur ) . 

>> Comme pour les deux précédents volumes , j'ai adoré cette année encore me plonger dans chaque nouvelle , qu'il s'agisse de l’œuvre d'un auteur que je découvre alors ou d'un de ceux que j'apprécie déjà .

Un peu sceptique quand aux nouvelles de Maxime Chattam & Bernard Minier , que j'attendais pourtant de lire avec force impatience , un peu trop " fantastiques " à mon gout . Outrée par celle de Caryl Ferey ( même si finalement , ça se finit bien pour le bébé ... enfin je crois ) . Charmée par celles de Françoise Bourdin , Agnès Ledig & Agnès Martin - Lugand . Touchée en plein cœur par un certain passage de celle de Marc Levy . & bien sûr ... conquise par celle de Franck Thilliez , ça vous étonne ? 


  • Un avion sans elle
1980 , la veille de Noël : un terrible crash d'avion ne laisse comme seul survivant qu'un nourrisson de 3 mois , une petite libellule aux magnifiques yeux bleus . Le soucis ? Deux fillettes du même âge étaient à bord de l'avion . Comment savoir de laquelle il s'agit ?

C'est la justice qui finit par trancher , grâce aux quelques malheureux indices assez douteux qui ont pu être récoltés : il s'agit d'Emilie Vitral . 

Dix huit ans plus tard , la question se pose encore : qui est réellement Lylie ?  

Crédule Grand Duc s'est efforcé d'y répondre pendant toutes ces années , fortement rémunéré par la grand mère qui n'a pu obtenir la garde de sa petite fille potentielle . Alors qu'il allait abandonner l’enquête & mettre fin à ses jours , il trouve la réponse par hasard , juste là , sous son nez . Malheureusement , son corps est retrouvé caché au fond d'un placard sans qu'il n'ait eu le temps de livrer les réponses à qui de droit .

Il ne reste à Lylie que le journal rédigé par l’enquêteur , & l'entêtement de son frère ( à moins qu'il ne le soit pas ? ) pour découvrir la vérité . 

>> J'ai bien souvent du mal à m'orienter vers de nouveaux auteurs ( par " nouveaux " je veux dire par là que je ne les ai encore jamais lus , pas qu'ils viennent d’émerger ) , par crainte de l'inconnu , de la déception , j'ai trop souvent tendance à rester sur mes valeurs sûres . Heureusement qu'il y'a des gens biens pour m'offrir des bouquins & me pousser à sortir de mes habitudes . C'est ainsi , grâce à Julia , que j'ai découvert Michel Bussy & son roman " un avion sans elle " , & quelle belle découverte ! 

Alors oui , c'est beaucoup plus léger que ce que j'ai l'habitude de lire , beaucoup moins sanglant aussi , mais parfois ça ne fait pas de mal . & puis là , je dois dire que je me suis laissée prendre au piège de cette enquête pour le moins déroutante . Plus on avance dans le roman , plus on se pose de questions : Qui est Lylie , bordail ? Qui a tué Grand Duc ? & puis Ayla alors ? 

Bon , je dois avouer que j'ai commencé à entrevoir un semblant de réponse quant aux origines de Lylie bien avant que la vérité ne soit révélée , mais qu'à cela ne tienne ! Le mystère aura tout de même subsisté bien assez longtemps pour que j'ai envie d'aller au bout de cette enquête moi aussi , pour en comprendre les moindres détails . 

 & là , c'est le moment où je me dis que 4 chroniques dans un seul & même article ça va peut être faire beaucoup ... Il commence à être déjà sacrément long , non ? Ça me brise le cœur ( & ça me chiffonne parce que à ce compte là j'aurais pas du le mettre sur les photos ) , mais du coup on va garder Sharko pour une prochaine fois . 

  • Fin de ronde
Au fin fond de sa chambre au Kiner Memorial Hospital , Brady Hartsfield semble bien inoffensif , réduit à l'état de légume depuis qu'il s'est pris un coup de " happy slapper " en plein crâne ( deux coups , d'ailleurs ) . 

Des années qu'il subit en silence les expérimentations du docteur Babineau & les visites de son vieil ennemi , celui grâce a qui il est là , Bill Hodges ...

Mais qui a dit qu'être un légume l'empêchait de mijoter une vengeance à grande échelle ? Parce que oui , derrière son regard vitreux  & son incontinence , Brady est bien vivant . & il est aussi très , très , très en colère .

>>  Quand , quelques mois auparavant , je vous parlait de Carnets Noirs , je vous disait être intriguée par ce mystérieux légume visité par Bill Hodges , & espérer une suite lui étant dédiée . Imaginez ma joie lorsque j'ai découvert que mon souhait avait été exaucé ( & que je découvrais au passage qu'il s'agissait en fait d'une trilogie , qui démarrait avec Mr Mercedes , que je n'ai pas lu ) !

Je me suis donc tout naturellement jetée sur ce dernier Stephen King , histoire d'assouvir ma curiosité quant à ce personnage . Bien mal m'en a pris . Mes précédentes déceptions auraient du m'alerter & faire redescendre mon enthousiasme ...

Alors oui du coup , ma curiosité a été assouvie , mais ... bon dieu , ce que ça traine en longueur , & ce que ça part dans tous les sens ! J'avais l'impression de revivre la lecture de Doctor Sleep , & c'est pas vraiment un compliment .

J'adore Stephen King , je me rue toujours sur ses romans comme une mouche sur de la merde , & j'apprécie ce que je lis , mais ... je sais pas . Je reste bien souvent sur ma faim avec ses dernières publications , qui sont pourtant très nourrissantes . Un peu indigestes même . Trop de trucs , trop de longueurs , trop de ... de je sais pas comment l'exprimer , en gros j'ai l'impression que notre cher Stephen en fait des caisses , & du coup j'ai toujours un peu de mal a digérer ses histoires .

Le pire , c'est que je ne retiens jamais la leçon , & que je sais pertinemment que je vais me lancer dans son prochain roman tête baissée .  Après tout , on n'est jamais à l’abri d'une bonne surprise !




Avez vous lu ces livres ? Qu'en avez vous pensé ? 




15 déc. 2016

J'AI LU , J'AI AIMÉ ... OU PAS ! # 2


Il y'a quelques mois , je partageais avec vous mes 3 dernières lectures & mon avis sur celles ci , & ça avait eu l'air de bien vous plaire puisque vous aviez été quelques unes a commenter ( oui , 5 commentaires pour moi c'est beaucoup ) . Alors aujourd'hui je récidive ( & ça risquera d'arriver assez régulièrement l'année prochaine parce que je compte bien prendre & tenir la résolution de prendre plus souvent le temps de lire ) avec les 3 nouvelles dernières lectures qui m'ont accompagnée depuis le mois d'aout ( ouai ouai je sais , je ne lis pas vite ) .

Au programme de ce nouvel article , 3 romans sombres  ( on change pas les bonnes habitudes hein ) , dans l'ordre chronologique & avec le même verdict que la dernière fois : une déception ( moins grosse que la dernière fois cela dit ) , un avis mitigé & un coup de cœur .


  • STEPHEN KING : CARNETS NOIRS    ♥♥♥

1978 , Moris Bellamy braque John Rothstein , son auteur favoris , & le descend froidement . Il embarque évidemment l'argent qu'il trouve dans le coffre fort , mais pas que ... l'auteur a accumulé pendant ses années de retraite des centaines de carnets Molskines aux pages noircies de poèmes , nouvelles & romans jamais publiés & c'est ça qui intéresse vraiment Morris en vérité . Sur les conseils de son ami Andy , Morris planque le tout dans une malle qu'il enterre malgré sa soif de découvrir la suite des aventures de son héros préféré , Jimmy Gold , avant de finir derrière les barreaux pour une toute autre raison .

2010 , le jeune Peter Saubers découvre par hasard la fameuse malle , & de ce fait les écrits de  John Rothstein dont il va devenir totalement fan . Quelques années plus tard , il finit par penser à vendre quelques uns des carnets afin d'aider sa famille , & c'est là que les ennuis commencent pour lui .


Pourquoi je n'ai pas aimé ?

Parce que , avec ce roman Stephen King ne déroge pas à la règle qu'il impose dans la plupart de ses derniers ouvrages : le sujet est intéressant , mais c'est long long looonnng . L'action mets un temps fou à se déclarer , soit seulement dans  les quelques dernières pages  , a tel point que finalement ce qui m'a le plus intriguée & intéressée dans cette affaire c'est l'histoire du " petit gars " de Hodges qui n'est qu'effleurée par ci par là & qui clôt le roman . D'ailleurs , ce petit mystère serait il annonciateur d'une suite , ou d'un autre roman dédié à ce personnage ?



  • MAUD MAYERAS : HÉMATOME     ♥♥♥

Emma se réveille à l’hôpital & apprend alors que , suite à une terrible agression , elle a non seulement perdu le bébé qui se trouvait dans son ventre , mais aussi sa mémoire . Elle ne sait plus qui elle est , ce qui lui est arrivé & ne reconnait pas l'homme qui se tient à son chevet .

Malgré tout , elle suit cet homme , qui se prénommerait Karter & serait son petit ami , & rentre au domicile conjugal . Emma se force alors a essayer de retrouver la mémoire , aussi douloureux cet exercice soit il & réapprend à vivre avec Karter qui se montre de plus en plus protecteur , peut être même un peu trop .



Pourquoi je suis mitigée ?

Parce que j'ai trouvé le récit assez mou dans son ensemble : pas des masses de rebondissements ( 1 seul en fait , si on ne compte pas celui de la fin ) , la mémoire d'Emma tarde à revenir même si quelques bribes de souvenirs passent par ci par là ... & le final est assez prévisible en un sens . MAIS ... d'un autre coté il est quand même assez surprenant & plutôt bien ficelé  . Disons que je m'attendais un peu à ça , mais pas comme ça .  Du coup , le verdict final à propos de ce roman c'est qu'il est un peu longuet mais que je l'ai quand même bien aimé . 



  • JOSH MALERMAN : BIRD BOX      ♥

Alors que le monde part en couille & qu'au dehors quelque chose rend les gens fous , Malorie - notre principale protagoniste - découvre qu'elle est enceinte . Comme si c'était le moment tiens ! Quand elle sa sœur sombre dans la folie & mets fin à ses jours , Malorie se retrouve seule ... Elle part alors dans un petit périple pour rejoindre une petite communauté de survivants .

Bien plus tard , elle se retrouve à nouveau seule - ou presque , puisqu'elle a deux enfants sur les bras . Elle attend un certain temps avant de se décider à rejoindre un autre groupe , dans un périple bien plus dangereux que le premier : sur une rivière , tous les 3 les yeux bandés .


Pourquoi j'ai adoré ?

Parce que l'histoire de Malorie est foutrement prenante . On la suit dans deux phases de sa vie ( ou devrais je dire survie ) : d'une part on suit son évolution au sein d'un petit groupe de survivants , où chacun à un rôle a jouer & d'une autre part on l'accompagne dans son terrible voyage sur la rivière qui ne manquera pas de nous plonger dans un certain état de stress . Les chapitres s'enchainent à la perfection pour maintenir la tension & toujours nous donner envie d'aller plus loin pour savoir la suite  . J'ai adoré découvrir ce style " post apocalyptique " , tout nouveau pour moi & vraiment , je vous recommande fortement ce roman !

___________________________________________________________________________________

& vous , que lisez vous en ce moment ?



29 nov. 2016

AMERICAN HORROR STORY : ROANOKE

roanoke nightmare

Bon , ce n'était absolument pas prévu à la base puisque j'ai absolument détesté cette saison d'American Horror Story , mais - un peu comme l'année dernière avec Hotel - en laissant un commentaire laissé chez Tequi ( du blog smell like chick spirit ) je me suis rendue compte que j'avais déjà un bon début d'article , & que donc ce serait dommage de ne pas coucher tout ça par ici & creuser un peu plus le sujet & mon avis . 

Donc vous l'avez compris , je vais aujourd'hui aborder le sujet de la dernière saison de la - désormais culte - série d'horreur de Ryan Murphy : MY ROANOKE NIGHTMARE

Bon alors , déjà rien que le nom de la saison me saoule en fait : il est long , pas facile à prononcer & moche . Pourquoi ne pas rester sur du simple & efficace comme avec Coven , Freakshow , Asylum ... ? Tous les titres de saisons jusque là étaient clairs  & nets , on savait dés le départ à quoi s'attendre . Autant dire que cette fois ci , dés le départ c'était mal barré pour que ça me plaise .

ahs roanoke
roanoke house

Alors donc , dans les grandes lignes ( en même temps , il n'y a pas vraiment de petites lignes vu que l'histoire n'est pas très profonde ) on a deux protagonistes principaux : Matt & Shelby  un joli petit couple qui vit malheureusement des moments très difficiles suite à une agression en pleine rue de Los Angeles . Alors qu'ils essaient d'échapper à la folie de la ville & de s'aérer un peu pour oublier tout ça , nos deux tourtereaux traumatisés tombent par hasard sur une splendide bâtisse perdue au fin fond de la Californie .

Ils s'y installent donc & sont très vite victimes de phénomènes paranormaux très violents .

La saison est réalisée en deux parties : la première est tournée à la manière d'un reportage - un peu comme les enquêtes impossibles de Pierre Bellemare - avec les véritables témoins qui nous racontent la terrible expérience qu'ils ont vécu à Roanoke & des acteurs qui incarnent leurs rôles pour rejouer la mise en scène de leur cauchemar ( & ce que je raconte ne me semble absolument pas clair )  ; & dans la seconde partie on a les témoins & les acteurs qui sont réunis dans la maison en mode reality show , juste pour voir comment ça va se passer .

Au début quand j'ai découvert ce format étrange , j'ai été assez dubitative , j'ai eu du mal à accrocher au fait d'avoir 2 visages pour 1 rôle , j'étais un peu perdue avec les personnages ... & puis l'histoire avançant , j'ai commencé à accrocher un peu , j'ai réussi à m'habituer & à trouver ce format plutôt intéressant , finalement . & puis la première partie s'est achevée un peu comme une merde sur la soupe ( merci Micha pour l'expression ) : BIM BAM BOUM ! C'est fini , ils sont sauvés , le cauchemar est terminé .

Du coup , retour à un sentiment dubitatif : " Mais euh ... c'est fini ? Mais c'est que l'épisode 5 ... Mais comment ils vont faire pour aller jusqu'à 10 épisodes ? Mais ...

& puis est arrivée la seconde partie , qui ne se résume finalement qu'à un massacre de masse plutôt sanglant , & qui me fait arriver à cette conclusion : cette saison , c'était de la merde

roanoke lee
lee ahs

Au final , qu'est ce que je lui reproche à cette saison ? Eh ben tout , à peu près . 


  • LE FORMAT
Même si je suis bien obligée de reconnaitre que ce format était audacieux & plutôt intéressant , je trouve qu'il est finalement totalement foireux . Bon ok , le format reportage aurait probablement été lassant si il avait duré plus longtemps , mais j'aurais aimé qu'il soit un peu plus long plutôt que de devoir subir la suite , le format reality show étant totalement too much : du gore pour du gore . & même si j'adore le gore , le sang & la tripaille , on a quand même été habitués à mieux avec les saisons précédentes d'American Horror Story . 
  • LES PERSONNAGES
Tous plus creux les uns que les autres . Encore une fois , on nous a habitué à beaucoup mieux que ça dans les saisons précédentes :  avant on avait des personnages sombres & torturés , comme Sally , Elsa ou Twisty , émouvants & attachants comme Liz Taylor , ou même au moins fascinants de par leur folie sadique comme ce cher Dandy ( pour ne citer que les 2 dernières saisons ) . Dans Roanoke , on a juste droit à des monsieur & madame tout le monde tous barbants & clichés ( une jolie blonde qui pratique le yoga , un flic alcoolique ... ) . Moi ça m'a manqué de ne pas pouvoir m'attacher à au moins un personnage , c'est frustrant .

  • LES DOUBLES VISAGES 
Alors oui , avoir 2 visages pour 1 rôle c'était plutôt intéressant mais le point négatif c'est que ça réduit considérablement le nombre de personnages ( ce qui n'est pas forcément un mal ) & également leur temps de présence à l'écran : Evan Peters par exemple , apparait furtivement à la fin de la première partie , & même si on le retrouve dans la seconde il meurt assez rapidement . Idem pour Kathy Bates ( que j'adore ) , on la voit à peine & puis POUF ! Elle est plus là . & c'est bien dommage parce que c'était le seul personnage était un peu intéressant du coup . & puis pareil pour Lady Gaga , qui apparait par ci par là , avant de disparaitre complètement .

  • LE MYSTÈRE " SUPRÊME " 
Puisque j'en suis à parler de Lady Gaga , si vous avez un peu suivit les actualités ou articles au sujet de cette saison , vous avez surement entendu parler du fait que la sorcière qu'elle incarne serait la suprême originelle ( rapport à  Coven , donc ) , impliquant également que toutes les saisons soient liées ... Oui , mais encore ? Ce n'est pas le tout d'en parler vaguement dans une interview & de nous mettre l'eau à la bouche , il aurait aussi fallu approfondir ce point dans la série , parce que du coup on n'en sait pas plus & ça c'est vraiment fort dommage .

  • LES CLINS D’ŒIL FOIREUX 
Parmi les clins d’œils foireux nous avons donc déjà le lien Roanoke / Coven qui n'est absolument jamais cité dans  la série ( non franchement , c'est vraiment con quoi ) & puis ensuite , on a Lana Winters . Bon , c'était une bonne idée de l'inclure dans le lot , ça collait bien , ce qui me dérange c'est juste que du coup Sarah Paulson on la voit déjà dans un autre rôle dans cette même saison . Déjà que 1 rôle = 2 visages , si en plus 1 visage = 2 rôles y'a de quoi nous perdre complètement . A part ça , j'ai aussi lu chez Tequi un clin d’œil discret que je n'avait même pas remarqué : Edward Philipp Mott le premier propriétaire de la maison , incarné par Evan Peters , est un ancêtre de Dandy Mott, ça c'est subtil & pas foireux , mais je voulais quand même le noter ici .

roanoke nightmare

Bien , il est peut être temps de conclure ... Mais je n'ai même rien à dire pour conclure , si ce n'est que cette saison d'American Horror Story m'a vraiment , vraiment déçue . Après 1 an d'attente impatiente ,  avec plein de rumeurs courants sur son thème ( rumeurs qui s'avèrent du coup bien loin du compte ) , & tous les mystères qu'on laissé planer les réalisateurs ... c'est vraiment frustrant . J'ai trouvé cette saison tellement nulle que , dés le dernier épisode terminé , j'ai tout viré de mon disque dur

BREF ! Sur ce , je compte bien me retaper toutes les saisons précédentes , histoire de me souvenir de ce que cette série a été & essayer d'oublier cette année foireuse , en attendant la saison 7 .
Après , je n'oublie pas que les avis c'est comme les trous du cul , & je sais que certaines personnes ont adoré cette saison ... alors dites moi tout ! Vous l'avez aimé ? Ou pas ? Pourquoi ? 

10 nov. 2016

APPLICATIONS ADDICTION # 3


Des fois , quand je vais me coucher , je glande un peu sur mon téléphone avant de me décider à prendre en main mon bouquin . Dans ces moments là , j’atterris souvent sur le Play Store , à fouiner parmi les applications que me sont proposées & au final je me retrouve à en télécharger une bonne dizaine , juste pour voir ce que ça donne . 

& parfois , dans ces milliards d'applis téléchargées au milieu de la nuit , y'en aux quelles j'accroche bien . C'est ainsi que je me retrouve à rédiger cet article , qui sera le troisième en son genre ( & probablement pas le dernier ) , à savoir une sélection de mes dernières applications favorites


____________________________________________________________________________________


  • 94% - ou comment réfléchir comme un français moyen ( qui est peut être plus intelligent que toi , finalement )

Le but du jeu est très simple comme bonjour : on vous donne un sujet & vous n'avez plus qu'à trouver 94% des réponses données par les français sondés ; par exemple sur la photo ci dessus on me demande de citer des choses qui sont vendues sous forme de pack ( = couches , bières , jus de fruit , lait ... ) . En gros , c'est la version 2.0 de " une famille en or " . 

Le but du jeu est simple , certes , mais ce qui est moins simple c'est de trouver toutes les réponses , à l'heure où vous me lisez je suis toujours bloquée sur ce fichu niveaux des packs & ça depuis bien 1 semaine , ce n'est pourtant pas faute de dépenser les piécettes durement gagnées pour savoir par quelle lettre commencent les réponses manquantes ... 

En bref , 94% c'est un jeu plutôt addictif qui te pousse à te creuser les méninges . 

____________________________________________________________________________________


  • BLENDOKU - ou comment te niquer les yeux & t'arracher quelques cheveux en 150 niveaux.

Principe ultra simple encore une fois : il suffit de ranger les carrés de couleurs dans le bon ordre . Mais bon , forcément c'est pas si facile que ça en a l'air ! Les nuances sont parfois infimes , & des fois tu te demande même ce que viens foutre telle couleur dans le lot .

4 niveau de difficulté : simple , medium , hard & master - les 3 premiers niveaux comptes chacun 150 niveaux & le master en compte 75 ( ce qui est bien suffisant quand on voit la difficulté du bordel ) - & je viens de voir qu'il y'a un niveau " bonus " winter qui compte 50 niveaux ( ça fait beaucoup de " niveau(x) dans une seule phrase dis donc , tellement que je suis même pas sûre que ce soit compréhensible ) .

En bref , un bon moyen de tester votre vue & vos connaissances en matière de colorimétrie , & puis de vous niquer les yeux & de vous arracher des cheveux au passage .

____________________________________________________________________________________

 


Alors là , pour être tout à fait honnête , j'ai pas tout compris . On incarne un mec dans un monde post apocalyptique , & on se rend vite compte qu'il a perdu la femme qu'il aime .  Donc il s'agit de le faire se balader dans la ville , en visitant des lieux , en interagissant avec quelques objets & en jetant des coups d’œils dans le passé grâce aux petites horloges placées par ci par là .

Bon , si le jeu ne redémarrait pas à zéro à chaque fois que je le lance peut être que je comprendrais un peu mieux le but ? Faudrait que je me prenne quelques heures un de ces 4 pour me concentrer dessus & essayer d'en venir à bout . Quoiqu'il en soit , le jeu est très joli & j'ai très envie d'en dénicher le sens profond ( s'il y'en a ) . 

En bref , c'est un jeu qui va sans doute me faire perdre beaucoup de temps . 

 ___________________________________________________________________________________


 & vous , quelles sont vos appli's du moment ? 


27 oct. 2016

MA SÉLECTION HORRIFIQUE 2016


Les deux années précédentes , pour Halloween , je vous ai servit une petite sélection de film d'horreur en cas de solitude extrême ou d’asociabilité vous empêchant de vous rendre à une soirée costumée ( par exemple ) . 2016 ne fera pas exception à la règle , j'aime beaucoup trop les films d'horreur ( & ce même si je suis une flipette de première & que dés qu'un malheureux placard s'ouvre soudainement sans raison apparente je coupe le film d'horreur en cours de visionnage #truestory ) pour laisser passer une occasion pareille !


J'avais pris l'habitude ( mais en même temps , quand il ne s'agit que de 2 fois , peut on parler d'habitude ? ) de sélectionner 5 films . Cette année , il n'y en aura malheureusement que 3 , pour la simple & bonne raison que je n'ai pas eu le temps d'en visionner assez cette année pour avoir assez de coups de cœurs & que je n'avais pas envie de choisir un film par dépit , même un classique . 

Bref ! Trève de bavardages & place à la fameuuuuuse séléctioooonnn ! J’espère que celle ci vous plaira & que au moins l'un de ces films vous permettra de passer une soirée d'Halloween acceptable , si ce n'est agréable .

>> A LIRE ÉGALEMENT : LA SÉLECTION 2014 & LA SÉLECTION 2015

____________________________________________________________________________________

celui que j'ai vraiment a - do - ré : THE BOY


Le jeune & jolie Greta ( aka Lauren Cohan , aka Maggie la veuve tueuse de zombies ) cherche a fuir son passé & se fait du coup embaucher comme assistante maternelle , au fin fond de l'Angleterre . Elle arrive , pleine de bonne volonté , mais ne peut s'empêcher de pouffer lorsque ses employeurs la présentent à " l'enfant " qu'elle va devoir surveiller durant leur absence , découvrant que cet enfant n'est autre qu'une poupée de porcelaine . 

Forcément , elle ne prend pas la chose très au sérieux au départ , mais au fil du temps quelques évènements étranges la déstabilisent , ajoutez à cela le lourd secret qui se cache derrière l'attachement des parents à cette poupée , & elle va commencer à se demander si cette poupée n'est finalement pas vivante . 

>> Présenté comme ça , ça peut vous sembler un scénario tout à fait classique & bidon de mauvais film d'horreur , maaaaiiiis en vérité il n'en est rien . Même si je m'attendais un peu à la chute de  l'histoire ( parce que j'avais lu un bouquin dans lequel il y'avait aussi un délire comme ça ) , elle quand même vachement bien trouvée & surprenante pour ceux qui n'y auront pas pensé . Vraiment , moi j'ai beaucoup , BEAUCOUP , aimé . 

____________________________________________________________________________________

celui qui vous donnera envie d'aller voir votre mamie : THE VISIT


Deux gamins se retrouvent envoyés chez leurs grands parents , jamais rencontrés auparavant puisque maman à décidé de couper les ponts avec eux il y'a un sacré bout de temps , au fin fond de la Pennsylvanie . Les anciens se montrent tout à fait charmants au premier abord , mais leurs rapports commencent à se dégrader à partir du moment où mamie court à poil dans le couloir en pleine nuit . Qui est ce qui ne flipperait pas en voyant ça ? 

Les gamins commencent à se poser des questions , observent leurs grands parents en douce pour voir ce qu'ils cachent , en parlent avec leur mère ... Mais quoiqu'il en soit , ils sont obligés de rester jusqu'à la fin du séjour & de faire comme si de rien n'était , même une fois leur secret découvert . 

>> Ici aussi , je me doutais un peu du dénouement , mais ça ne m'a absolument pas empêche d'apprécier le film , & de frissonner à chaque nouveau comportement ultra creepy de ces charmants petits vieux . Par contre , je vous déconseille fortement la version québécoise : le rap du gamin est surement déjà affreuse en français , mais avec cet accent c'est encore pire ! 

____________________________________________________________________________________

celui qui plaira forcément aux scatophiles : BAD MILO


Comme si ça ne suffisait pas que son travail & ses supérieurs le fassent chier ( sans mauvais jeu de mots ) , le pauvre Duncan souffre depuis quelques temps de terribles douleurs intestinales .

Après une dispute avec son nouveau compagnon du bureau , Duncan file aux toilettes pris de violentes crampes . Il souffre tellement en expulsant son affaire qu'il en tombe dans les vapes . A son retour au boulot , il apprend que son collègue s'est fait dévorer par un animal .

C'est lors d'une séance avec son nouveau psychologue que le jeune homme va se rendre compte que ces fameuses douleurs sont en fait provoquées par un monstre qui squatte l’intérieur de son rectum & qui en sort pour dévorer toutes les personnes qui ont eu le malheur de mettre Duncan en colère . 

>> Le mec a un monstre qui lui sort du cul ! Que vous faut il de plus ?

____________________________________________________________________________________


& toi , quel est ton film d'horreur préféré ? 



30 août 2016

J'AI LU , J'AI AIMÉ ... OU PAS !


Ça fait un sacré bout de temps qu'on a pas parlé lecture par ici ! Je veux dire , autrement qu'en ouverture de box littéraire ( ici & ) ou en mode " ouhlala j'ai troooop de livres à lire " . Du coup , il est graaaaannnnd temps d'y remédier ! & pour cela , j'ai décidé aujourd'hui de vous partager mon avis sur , non pas un livre , mais mes 3 dernières lectures . 

Pourquoi ? Parce que je ne pense pas être une assez grande chroniqueuse littéraire pour vous pondre des chroniques bien complètes sur chacun de ces livres . Du coup , je n'avais aucune envie de les présenter séparément , mais j'avais quand même envie d'en parler au moins un peu ... donc on regroupe tout ! 


Au programme :  grosse déception ( sans surprise ) , avis mitigé & énorme coup de cœur  .


  • BERNARD WERBER : LE SIXIÈME SOMMEIL ♥♥♥♥

Entre sa mère , Caroline , neurophysiologiste reconnue travaillant sur un " projet secret " concernant le sommeil & son défunt père , Francis , navigateur célèbre pour sa parfaite maitrise du sommeil lui évitant la mort lors de ses voyages en solitaire , Jacques Klein était destiné & prédisposé à explorer le vaste monde des rêves . 

Suite à la disparition inexpliquée de sa mère , notre Jacques part un peu en vrille , mais se retrouve vite ramené à la réalité grâce à ... son futur lui , qu'il verra en rêves . Ce futur lui va le forcer à se bouger le fion & à partir à la recherche de sa mère . Il entame donc un long voyage qui va le conduire auprès de la tribu des Sénoïs , experts dans le monde onirique , avec qui il va prendre des leçons de sommeil & essayer de mener à bien le fameux projet secret de sa mère . 


POURQUOI J'AIME PAS ?   

Parce que , Monsieur Werber avant j'adorais ce qu'il écrivais : le père de nos pères , la saga des fourmis , la saga des dieux , le papillon des étoiles ... C'était chouette ! Mais , depuis quelques années il n'a de cesse de me décevoir . A chaque nouveau roman il arrive avec ses gros sabots , y'a plus rien de subtil . 

Sixième Sommeil ne fait pas exception à la règle de la déception : c'est grossier , ça traine en longueur , les personnages ne sont pas attachants voire carrément antipathiques ( après Nux'cia-Bipéné-Je-Sais-Tout dans Troisième Humanité  , on se paye ici Shambaya-Moi-Je-Rêve-Mieux-Que-Toi ) . 

Bon le final est intéréssant , mais ... j'ai quand même l'impression d'avoir perdu 2 mois de ma vie ( oui parce que du coup j'ai mis une éternité à le lire , forcément ) . 

Je note tout de même le petit gros clin d’œil à Franck Thilliez ( coucou les gros sabots ) . Je m'attendais du coup à trouver un clin d’œil à Werber dans le dernier roman de Thilliez qui aborde également le sujet du sommeil , mais même pas . Dommage !



  • BERNARD MINIER : UNE PUTAIN D'HISTOIRE ♥♥♥♥
( je mets 3 cœurs uniquement parce que je ne peux pas en mettre 2 & demi )

Henry est apparemment un garçon sans histoire : 16 ans , élevé par deux mamans sur une île au nord de Seatlle  , il aime les livres , les films d'horreur & Nirvana . Mais toute cette normalité cache forcément quelque chose . 

Les ennuis commencent lorsque Noamie , sa petite amie , est retrouvée morte sur une plage . Forcément il est le suspect numéro 1 . Henry va donc mener son enquête de son coté , avec sa bande de joyeux copains pour trouver le véritable assassin & prouver par la même occasion qu'il est innocent .

Dans le même temps , Grant Augustine , homme très puissant & père biologique de Henry , le cherche désespérément , mettant tous les moyens possibles en œuvre pour arriver à le retrouver . Une malheureuse carte postale qui attire son attention vers Glass Island , il y envoie alors un détective en éclaireur pour essayer de savoir si son fils s'y trouve réellement .


POURQUOI JE SUIS MITIGÉE ?

Parce que c'est long , long , looooooonnnnng ! Sérieusement , j'ai eu un mal fou à me plonger dedans & à vraiment avancer dans l'histoire . Le seul truc qui ai vraiment attisé ma curiosité c'était le petite enquête concernant les origines de Henry & le secret de son adoption .

Mais aussi parce que ... PUTAIN CETTE FIN ! En deux secondes trente tu te fais retourner comme une chaussette , tu capte rien à ce qui t'arrive . Le dénouement te tombe dessus sans que tu ne l'ai venir , sans que tu ne t'y soit attendu un seul instant !

& du coup je me retrouve partagée entre deux sentiments : celui de m'être fait chier tout du long , & de me rendre qu'en plus , tout ça pour ça ... & puis celui de dire que rien que pour cette foutue fin ce livre vaut la peine d'être lu !
 


  • FRANCK THILLIEZ : REVER  ♥♥♥♥

Abigaël Durnan est atteinte d'une narcolepsie sévère . Depuis toujours elle ne peut résister à ces soudaines envie de dormir , est torturée par quelques cataplexies , vit ses cauchemars comme si ils étaient réels , & pour couronner le tout son traitement lui ravage la mémoire . Mais ça ne l'empêche pas d'effectuer son travail de psychologue criminelle , pour lequel elle est très douée .

Alors qu'elle enquête déjà sur une affaire d'enlèvements d'enfants plutôt sombre & insoluble , elle va également se retrouver à enquêter sur les circonstances pour le moins étranges de l'accident qui lui a arraché sa fille & son père .


POURQUOI J'ADORE ?

Parce que c'est une petite pépite bien sombre , bien entrainante , comme seul Franck Thilliez sait en faire . J'ai aimé tous ses livres , mais celui ci est pour moi clairement l'un des meilleurs .

Une enquête glauque , incompréhensible , complêtement tordue , qu'on a envie de résoudre tout autant que les personnages du roman . 

J'ai aimé m'enfoncer dans les ténèbres des fragments de l'histoire d'Abigaël & de ses rêves , mélangés de manière à ce que nous ressentions la même frustration qu'elle lorsqu'elle perd le fil de la réalité . Quelque repères temporels tout de même , en début de chapitres , pour qu'on ne perde pas totalement le fil chronologique de l'histoire .

& en plus de ça , pour voir si on a vraiment tout bien suivit , l'auteur à même eu la sournoiserie de supprimer un chapitre en plein milieu du roman , accessible uniquement en téléchargement  grâce à un code caché ... dans le roman ! J'aime ce genre de petites surprises .



& vous , qu'avez vous pensé de votre dernière lecture ?




16 août 2016

APPLICATIONS ADDICTION # 2



Il y'a quelques mois , dans le cadre du premier rendez vous mensuel " l'envers du décor " , je vous parlait de mes 5 applications favorites . Aujourd'hui , comme pas mal de choses ont changé concernant mon téléphone ( à commencer par mon écran TOTALEMENT ravagé - NPPT : le carrelage est le pire ennemi de l'écran de smartphone ) , je remet le couvert avec 3 nouvelles applications qui ont réussi à me charmer . 


& non , même si c'est d'actualité & que la grande mode du moment c'est de faire un article à ce sujet , je n'inclurait pas Pokémon GO ! dans cette séléction  - même si j'avoue  être tombée du coté obscur de la force . 



  • PRISMA , ou quand même ton selfie pourri du dimanche matin devient œuvre une d'art .  
Il s'agit de ma toute dernière découverte en matière d'application & je m'éclate à fond dessus . Dés que j'ai une photo qui me semble être adéquate pour y apposer un filtre un peu bizarre , je tente le coup & les essaye tous dessus - & en général je suis pas foutue d'en choisir un seul , du coup j'en enregistre au moins 4 . Même si je ne les publie pas comme ça , je les garde de coté parce que c'est joli . 

Il s'agit donc d'une application de retouche photo , à base de filtres , un peu comme Instagram mais en plus foufou . On dispose ainsi d'une multitude de filtres aux allures plus ou moins artistiques qui peuvent complêtement changer l'atmosphère de votre photo . & puis même que des fois c'est rigolo ( je pense particulièrement à mon selfie juste au dessus , qui serait presque flippant avec certains filtres . 

Mes filtres préférés ? DREAMS , WAVE & MONONOKE .  



  • WUNDERLIST , ou l'outil parfait des névrosé(e)s de l'organisation . 
J'ai découvert cette application grâce à L'EDD , puisqu'une des participantes en parlait dans son article , & depuis je ne m'en passe plus ! Les listes , ça a toujours été mon dada , donc forcément ...

Il s'agit donc de créer des listes , d'y glisser les tâches à effectuer , les choses à acheter , ou tout ce que vous voulez , & de les cocher au fur & à mesure . Vous pouvez même sélectionner une date pour chaque tâche pour que votre téléphone vous le rappelle .

Perso je m'en sert principalement pour suivre mes colis en attente de livraison , mais j'ai aussi d'autres listes à coté que j'utilise plus ou moins comme mes séries à suivre , les films que je veux voir , ...



  • KLEPTOCATS , ou l'appli qu'elle est trop mignonne mais qu'elle sert à rien . 
Je ne sais même plus comment j'ai découvert cette appli ... tout ce que je peux vous dire c'est que c'est trop de mignonceté pour que je puisse m'en passer .

Nourissez votre chat , faites lui des papouilles & envoyez le dehors . Il reviendra quelques minutes plus tard avec un objet , plutôt saugrenu la plupart du temps , qui vont tous s'accumuler dans la pièce où vous vous trouvez . Ça sert à rien , mais c'est marrant . Retrouvez dans votre inventaire tous les objets ramenés par votre chat ,  tous accompagnés d'une courte description .

A force de temps , vous pourrez accumuler des gemmes & les échanger contre un nouveau chat ou une nouvelle pièces ( seulement 3 pièces disponibles pour le moment , mais une quatrième est apparemment en construction ) .

Vous pouvez également customiser votre chaton , en lui enfonçant un sombrero sur la tête , ou en lui mettant une paire de lunettes rigolotes par exemple ( il y'a même un masque de sans visaaaaaage ! - celui du Voyage de Chihiro hein , pas de GOT ) .



& vous quelles sont vos applications favorites du moment ?



2 août 2016

ONCE UPON A BOOK


Alors que j'attendais ma box littéraire KUBE , je suis tombée sur un article chez Cœur de Canard dans lequel elle nous présentais sa box anniversaire commandée chez Once Upon A Book , & forcément une box lecture sur mesure & faite avec plein d'amour  ... bah ça m'a donné envie de tester !

Alors , pour tout vous dire , j'ai d'abord contacté l'équipe OUAB , pour tenter un partenariat ( parce que je reste quand même une blogueuse fauchée ) , mais ça n'a malheureusement pas été possible car la marque est toute jeune & les filles ne peuvent donc pas se permettre pour le moment d'offrir des boxs .

Qu'à cela ne tienne ! Moi je voulais vraiment la tester , alors j'ai attendu quelques temps & , la date de mon anniversaire approchant , je me suis décidée à commander la fameuse version anniversaire de cette box littéraire .


Quelques infos sur Once Upon A Book :

  • Derrière Once Upon A Book se cachent Manon & Eloïse  , deux amies passionnées de lecture & de chats . D'ailleurs elles sont accompagnées de Christopher , leur fidèle compagnon poilu . 
  • Inspirées des swaps entre copines , les boxs ne se remplissent pas que de livres mais aussi de gourmandises & petites surprises . 
  • Plusieurs options sont possibles : la box du mois ( avec un thème précis à chaque fois ) , la box anniversaire , une spéciale beaux livres ... Il y'en a pour tous les gouts ! 
  • Le thème actuel est " PIRATES " , donc si vous êtes un vieux loup de mer ou si vous aimez voguer sur les flots c'est le moment d'en profiter ! 
  • Pour que Manon & Eloïse puissent mieux vous cerner vous pouvez remplir votre profil , avec un questionnaire très complet concernant vos préférences littéraires & gourmandes , vos envies ...  


Bien que je m'y sois prise en avance ( plus que pour la cadeau d'anniversaire de l'Ours ! ) ma box est arrivée un peu en retard par rapport à mon anniversaire ( 1 semaine ) , mais je n'en tiens pas rigueur aux demoiselles pou cela , ce n'est pas de leur faute & puis j'imagine que préparer des tonnes de boxs comme ça , à 4 mains seulement , ça doit représenter un boulot monstre !

Quoiqu'il en soit , en retard ou pas , elle est arrivée & ... MON DIEU CE QU'ELLE EST BELLE !

Je vous ai surement déjà parlé de ma passion pour les jolis colis bien soignés & pleins d'amour ( coup de cœur ultime pour le colis de Kiddodog , vendeuse Etsy que je recommande d'ailleurs fortement  ) , j'accorderais presque plus d'importance au contenant qu'ai contenu ! & donc là je n'ai pu qu'être comblée ...

Un carton tamponné du logo de l'entreprise , du papier de soie , un joli sticker représentant Manon & Eloïse , un petit ruban , des jolis paquets cadeaux ... On sent tout l'amour que les filles mettent dans leurs paquets & je trouve ça vraiment génial . Ça m'a presque brisé le cœur de devoir ouvrir tout ça !

Mais bon , il a bien fallu que je me décide à le faire ...


Ainsi , en plus des petites surprises ( un joli marque page , des bonbons & deux sachets de thés ) j'ai pu découvrir dans ma box 3 livres  qui vont vite rejoindre ma pile à lire ( qui devient vraiment indécente ... )


  • LE DERNIER COYOTE , PAR MICHAEL CONNELLY
" Suite à une grave altercation avec son supérieur , l'inspécteur Harry Bosch est mis en congé d'office & sommé à consulter une psychologue afin de maitriser son agressivité : sa réintégration au sein de la police de Los Angeles en dépend . Il commence par refuser le traitement , puis , poussé à bout , révèle au médecin le secret qui le hante : le meurtre de sa mère Marjorie Lowe , une prostituée , tuée alors qu'elle venait le retirer du centre où il avait été placé après avoir été séparé d'elle . L'enquête de police à l'époque n'avait pas abouti . Libéré par cet aveu , Harry Bosch comprend alors que , malgré l'interdiction d'enquêter qui le frappe , il doit retrouver celui qui lui a ravi l'amour de sa mère & rouvre le dossier . "

On nous signale sur la couverture que " Connelly signe ici le livre le plus émouvant de sa série Harry Bosch " , & ça ça m'enquiquine un peu parce que quand un auteur à des personnages récurents j'aime les suivres dés leurs débuts ( comme Sharko & Hennebelle dans les romans de Franck Thilliez , m'voyez ) . Mais bon , ce résumé est tout de même assez appétissant , donc je vais le lire dés que possible ( dés que j'aurais lu les livres les plus prioritaires de ma PAL quoi ) & peut être vais je découvrir une nouvelle série que je voudrais dévorer de A à Z .

  • L’ÉTRANGE CAS DU DR JEKYLL & DE MR HYDE , PAR R.L. STEVENSON
Pas de résumé ici , juste une citation extraite du livre : " Mon démon intime avait été longtemps prisonnier , il s'échappa en rugissant . " , mais au final , a t'on besoin de plus ? Dr Jekyll & Mr Hyde , c'est un grand classique dont tout le monde a déjà au moins entendu parler ( & que je m'étonne de ne pas avoir encore lu d'ailleurs ) . & puis là en plus , il s'agit d'une bien belle édition de chez Ultim !

  • BIRD BOX , PAR JOSH MALERMAN
 " Depuis qu'ils sont nés , les enfants de Malorie n'ont jamais vu le ciel . Elle les a élevés seule , à l'abri du danger sans nom qui s'est abattu sur le monde . On dit qu'un coup d’œil suffit pour perdre la raison , être pris d'une pulsion meurtrière & retourner sa violence contre soi . Bientôt , les murs de la maison ne suffiront plus à protéger la famille . Alors , les yeux bandés , ils vont affronter l’extérieur & entamer un voyage effrayant , tentative désespérée pour rejoindre une colonie de rescapés . Arriveront ils  bon port , guidés seulement par l'ouïe & l'instinct ? "

Oh mais houlala dis donc ! Sans aucun doute mon coup de cœur de la box ! Je n'ai jamais lu de post apo' ( & je me demande bien pourquoi tiens ! ) si ce n'est Cellulaire de Stephen King ( qui n'en est pas vraiment en fait ... ) , & du coup ... bah j'ai vraiment trèèèèès hâte de découvrir ce genre encore inexploré jusque là !


VERDICT ?

Eh bien me concernant c'est un sans faute pour OUAB ! On a du ( très ) joli packaging , des livres biens choisis & que je suis pressée de découvrir , de l'amour , du goodies gourmand ( dans le mile en plus avec la tisane aux agrumes ! ) ... Le seul petit hic que je vois dans cette affaire , c'est le léger retard . 

En plus , la prix de la box est bien rentabilisé : la box anniversaire coute 20€ + 5.10€ pour les frais de ports , & si je fais le compte rien que pour les livres il y'en a pour 31.30€ , donc on est déjà au dessus du budget investit . 

Bref , vous l'aurez compris : JE SUIS RAVIE ! & je compte bien réitérer l'expérience , avec pourquoi pas une box à thème ( si j'en vois passer un qui me branche ) cette fois ci  . 



21 juil. 2016

3 FILMS DÉRANGEANTS & GERBANTS


Vous le savez ( probablement ) déjà : les films d'horreur c'est mon dada . J'en regarde à la pelle , au grand malheur de l'Ours qui déteste ça . Je les regarde tous , du nanard avec des castors mutants à l'histoire de fantômes super flippantes ( en évitant les esprits japonais quand même , traumatisme de jeunesse ) ...

Au milieu de tout ça parfois , je tombe sur quelques pépites ni drôles ni flippantes , mais juste dégueulasses à souhait . Le genre qui super glauque , dérangeant , morbide à souhait , qui te noue l'estomac & te fait baigner les dents du fond . C'est de ceux là que j'ai envie de vous parler aujourd'hui .

Jusque là , j'avoue que je n'en ai pas encore croisé beaucoup , 3 en fait , mais réussir à me donner la gerbe c'est très très fort , alors j'ai trouvé que ces 3 films méritaient bien un petit hommage par ici

____________________________________________________________________________________

 THE HUMAN CENTIPEDE 2 : LA SUITE QUI FAIT ENCORE PLUS FORT

Martin , la quarantaine , physique pas très avantageux & quelques cases en moins , est un grand fan du film the human centipede . Comme ça ne lui suffit plus de se branler devant avec du papier à poncer , il décide de reproduire l’œuvre de son héros fictif préféré , mais en encore plus grand : avec 12 personnes au lieu de 3 ( dont une des actrices du premier film ) . 

Sauf que bon , le pauv' Martin , il a pas vraiment les même compétences que ce cher Dr Heiter , ni les mêmes moyens d'ailleurs . Du coup il va faire avec les moyens du bord : dans un hangar dégueulasse , avec un marteau  & une agrafeuse . On fait ce qu'on peut avec ce qu'on a , hein ! 

Tout ça tourné entièrement en noir & blanc , pour une ambiance encore plus glauque .

MENTION SPÉCIALE VOMI : le passage du pétage de dents , sans aucun doute , avec tous les bruits de souffrance glougloutants de sang qui vont bien . 

____________________________________________________________________________________

GRIMM LOVE : CONFESSIONS D'UN CANNIBALE

Inspiré de l'histoire réelle de Armin Meiwes , aka Der Metzegmeister ( le maitre boucher , en français ) , dont je vous invite à lire l'histoire ici , ce film s'est vu interdit de diffusion dans les cinémas allemands . 

A travers les yeux & l’enquête de Katie Armstrong - fascinée par le cannibalisme à tel point qu'elle décide de faire une thèse sur le cas Oliver Hartwin ( ils ont quand même pris soin de ne pas utiliser le nom véritable de notre cannibale préféré ) - nous découvrons donc tous les détails croustillants de la rencontre entre un fin gourmet & une victime consentante .

MENTION SPÉCIALE VOMI : le moment fatidique du découpage du plat de résistance alors que la victime est encore en vie . & bon appétit bien sûr !

____________________________________________________________________________________

FEED : LE GRAS , C'EST LA VIE ( OU PAS )

Philip Jackson ne fait pas un métier facile : il est chargé d'enquêter sur les dérives sexuelles que l'ont peu trouver sur le net . Après avoir attrapé un cannibale la main dans le sac alors qu'il consomait sa victime vivante ( tiens ça me rappelle quelque chose ) , il se retrouve embarqué dans une autre histoire liée à la nourriture ... 

Grâce à lui nous allons ainsi découvrir la pratique du feederisme , qui consiste en une forme de relation sado-masochiste dans laquelle un feeder ( gaveur ) va nourrir de grès ou de force une femme consentante ( ou pas , d'ailleurs ) pour la rendre encore & toujours plus grosse & entrer dans la vie privée d'un petit gringalet & d'une charmante madame au grand appétit .

Vous ne verrez plus jamais le ketchup de la même façon .

MENTION SPÉCIALE VOMI : j'hésite encore entre " je veux me faire manger " & la scène du gavage à la graisse pure par le biais d'un tuyau  .

____________________________________________________________________________________


& toi , quel est ton film dégueulasse préféré ?